Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

coconnage

Domaines

psychologie > psychologie sociale

sociologie

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2004

Définition

Comportement psychosocial qui se caractérise par une tendance au repli dans le cocon protecteur du domicile que l'on tente de rendre le plus douillet possible.  

Notes

Le terme pantouflage a déjà été suggéré comme équivalent français de cocooning, mais il ne s'est pas implanté dans l'usage. Ce terme est d'ailleurs déjà utilisé dans le domaine sociopolitique pour désigner le fait de quitter le service de l'État...  [+]

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

coconnage   n. m.

coucounage   n. m.

Cocooning est une forme dérivée de cocoon, issu du terme français cocon qui fait référence à l'abri qu'est le cocon. Le terme cocon est issu lui-même du provençal coucoun qui signifie « coque (d'un œuf) ». Le synonyme coucounage est un dérivé de la forme provençale.

Termes non conformes au système linguistique du français ou jugés inacceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes déconseillés

cocooning   

cocounage   

L'emprunt à l'anglais cocooning est à déconseiller en raison de son manque d'adaptation morphologique et phonétique. Les séries lexicales formées à partir du terme français cocon (coconnage, coconner, coconneur) et du provençal coucoun (coucounage, coucouner, coucouneur) sont déjà attestées. Même si leur utilisation est plus rare que celle des emprunts, ces termes peuvent les remplacer avantageusement dans tous les contextes d'emploi.

La forme hybride cocounage, adaptation phonétique et morphologique du terme anglais, est déconseillée pour éviter une confusion possible sur le plan graphique et phonétique avec les autres formes disponibles en français (coconnage et coucounage).

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2004

Terme

cocooning